Le statistiche
CERVATTO VALSESIA mt.1022
Screen Saver Les fetes des chataignes Les Calendries Marcher en mangeant Les manifestations
Les sentiers L'Histoire Le Pays Pro Loco Cervatto hier...
Où nous sommes Comme nous rétrouver La presse Cervatto en HP Cervatto préféré
Valsesia: le vert, le rouge, l'or Les promenades Eté 2001
Remerciement Bibliographie Link Ecrives nous HOME
CERVATTO VALSESIA
L
'Histoire
Une montée enchanteresse

Quand, pour monter de Fobello à Cervatto, il fallait utiliser ses jambes, les yeux avaient le temps de se régaler. Depuis que le chemin muletier a été remplacé par une route carrossable (1951), presque tous se contentent d'une rapide montée en voiture.

Amoureux, comme on l'était déjà de la "belle nature", on avait alors le temps de multiplier par deux ses satisfactions puisque tout en prêtant attention aux sinuosités de la route, on cherchait naturellement le lumineux décor de fond qu'offraient les pentes de Fobello.

Les paroles de la revue "Pro Piemonte" se rapportent aux temps dont nous parlons :

"La route, véritable enchantement, qui relie Fobello à Cervatto offre une promenade idyllique, où le réconfort spirituel se mêle au réconfort physique."

Aux trois quarts de la montée, comme si soudainement s'ouvrait un rideau, apparaît dans la clarté, l'alignement des plus belles maisons de Cervatto, telles des jeunes filles pomponnées et pleines d'allégresse. Et au centre : la belle maison du Seigneur, avec sa coiffe… nous voulons dire le campanile décoré d'une croix.

Nous y sommes! A Cervatto, à 1022 mètres d'altitude. Placez-vous derrière la balustrade qui délimite la petite place du côté où elle surplombe Fobello, et admirez le solennel cercle de sommets !

En vérité, il est maintenant oublié le mot de Don Ravelli qui écrivait, quand tous reprochaient encore à Cervatto de n'être pas encore relié à la vallée : "O dédaigneuse Cervatto".

Noble figure de la montage, cette époque est révolue.

"Où le Créateur a-t-il laissé de lui-même et de sa puissance, l'image la plus vive, sinon là où la terre et le ciel paraissent s'unir ?"

Nous ne pouvons qu'être en accord avec celui qui a écrit ces paroles : Tonetti (page 15 de son guide), qui était là haut comme chez lui et qui pour cela, avait les mêmes pensées que les nôtres, déclarant que "la nature a sculpté tant de beautés dans nos montagnes, celles de Cervatto"

C'est avec raison qu'on a proclamé ce petit joyau de la nature au milieu de la montagne,  la "conque émeraude".

Questo sito è ottimizzato per Internet Explorer con una risoluzione grafica di 1024x768
Webdesigner Dario Paganini. Copyright © 2000-2010.
Vietata la riproduzione, anche solo in parte, dei contenuti di questo sito.
Per utilizzare il materiale pubblicato su queste pagine richiedere autorizzazione al webdesigner.
Tutte le notizie presenti in queste pagine, essendo già edite, sono da ritenersi di pubblico dominio.