Le statistiche
CERVATTO VALSESIA mt.1022
Screen Saver Les fetes des chataignes Les Calendries Marcher en mangeant Les manifestations
Les sentiers L'Histoire Le Pays Pro Loco Cervatto hier...
Où nous sommes Comme nous rétrouver La presse Cervatto en HP Cervatto préféré
Valsesia: le vert, le rouge, l'or Les promenades Eté 2001
Remerciement Bibliographie Link Ecrives nous HOME
CERVATTO VALSESIA
Les sentiers de l'art
Cervatto
Madonna del Balmone
Campertogno
Argnaccia
Cangello
Rossa
Alpe dell'Oro
Muro di Scopa
Pianaccia
Pian del Sasso
Boccioleto
Seccio
Hauts hameaux
della Val Vogna
ROSSA - ALPE DELL'ORO
 

L'itinéraire part de Rossa (Val Sermenza) à environ 15 km. de Varallo. L'église, riche de tableaux possède aussi un portique décoré par des fresques de Giovanni Avondo, originaire de Balmuccia. On suit le sentier numéro 400, chemin muletier raide mais bien pavé, équipé d'escaliers facilitant la marche. Après 30 minutes, on arrive au hameau de Piana à 1050 m., vieilles maisons vétustes datant de 1500, entourées de grands prés. Celles qui restent habitées sont remarquablement resraurées.
En sortant du bourg, à droite du sentier muletier qui monte à Pizzo, on remarque l'oratoire de Saint Jean Baptiste, dit "le Vieux" pour le distinguer de celui situé non loin de là et dédié au même saint construit dans les premières années du 19ème siècle. L'édifice est de style roman, l'ensemble des tableaux de l'abside est de l'école lombarde.

C'est le même peintre appartenant au groupe des De Campo, qui eut la charge des fresques de l'oratoire de San Pantaleone en 1477 au hameau Oro di Boccioleto. Les sujets des tableaux (en partie, volés par des inconnus) sont le Christ Tout Puissant et les Quatre Evangélistes. Par le passé, de 1770 à 1960, ils étaient cachés par une table de bois aujourd'hui conservée dans l'église paroissiale de Rossa. Les fresques extérieures sont d'Avondo père. On abandonne le sentier 400 pour prendre le 402 et l'on rencontre immédiatement l'autre oratoire de Saint Jean Baptiste construit en pierres. On est frappé par ses dimensions, sa grandeur pour un hameau si petit. Mais on doit rappeler qu'au début des années 1800, Piana comptait soixante familles - aujourd'hui, il en reste une de trois personnes - et à l'époque le vieil oratoire ne les pouvait contenir toutes.
A travers les prés et les champs plantés d'arbres, on arrive en quarante minutes à Rainero. La petite église aux lignes harmonieuses un peu cachée sur la place est consacrée à la Visitation et remonte aux années 16/1700. Les fresques sont attribuées à Dedominici de Rossa. Sur la façade, se détache une fresque de la Vierge au milieu des Saints. Le chœur est lui aussi remarquable.
Ayant quitté Rainero, on suit le sentier 399 qui s'enfonce dans le val Cavaione. Sorti d'une silencieuse forêt de hêtres, on peut suivre le sentier 403 qui porte à l'alpage Selletto, 1293 m., où surgit la chapelle de la Douleur, de la fin du 18ème siècle, connue sous le nom de la chapelle du "Seigneur qui dort", parce qu'on y note la présence d'un crucifix, en mauvaises conditions de conservation, les bras étendus et à moitié recouvert par une toile lui donnant l'apparence d'un Christ dormant. 30 minutes plus tard on rejoint l'alpage Prese (chalets datés de 1400). Ayant traversé un bois on débouche sur l'alpage Tu delle Roggie, à l'abandon, avec une statue en bois de la Vierge à l'Enfant dans une petite chapelle. Au printemps, crocus, narcisses, gentianes, lins des Alpes, asphodèles recouvrent les prés. Après l'alpage Grassure à 1277m., on traverse l'alpage Sasso Maddalena 1498m., puis un sentier conduit au mont de l'oratoire de la Madone del Sasso, érigé par la volonté du Chanoine Nicolo Sottile au 18ème siècle pour répondre aux sentiments religieux
de ceux qui montaient aux alpages pour de longs mois, loin de Rossa. L'église est consacrée à la Vierge douloureuse peinte sur une toile par Emilio Contini de Varallo. Sur une autre toile, le portrait du Chanoine Sottile avec son père en uniforme de la garde valsésienne. Après un passage un peu difficile, on rejoint l'alpage Sull'Oro (à deux heures de Rossa) 1236m., où surgit la chapelle-kiosque de 1534 dédié à San Bernardo, évêque de Vercelli, en compagnie de San Luigi et d'un autre évêque: San Nicola de Bari. Cette chapelle témoigne des premières restaurations entreprises par la commission CAI de Varallo "Montagne aride, montagne à sauver". On rejoint alors Rossa en suivant le sentier 396. On passe devant les parois rocheuses de l'église del Sasso, on rejoint l'alpage Boccaricciolo 1065m en 20 minutes. Le sentier qui offre des trouées panoramiques sur le Cavaione conduit ensuite à l'église delle Giavinelle protégée des chutes de pierre par des paravalanches. Dédiée à la Vierge des Neiges, elle remonte au 15ème siècle. A l'intérieur, il est à remarquer une belle fresque de Rocca datant de 1716, quelques tableaux de Borsetti, un splendide autel de bois et une grille. La restauration de la façade, œuvre de Musso, remonte à 1972. De retour à Rossa, on note quelques maisons à treillis, où est encore visible un système particulier de clôtures à "arcades" fabriquées à partir de matériaux pauvres trouvés sur place: bois, tuf et un peu de chaux. On entrevoit dans quelques unes de ces maisons les bois qui ont servi d'armatures. Cette curiosité remarquée, on rejoint en très peu de temps de centre du village.

 

 

Ce site est optimisé pour Internet Explorer avec une résolution graphique 1024X768
Webdesigner Dario Paganini Copyright 2000-2001. Reproduction interdite, même partielle, du contenu de ce site.
Pour utiliser le matériel publié sur ce site, s'adresser au webdesigner
Tout le contenu de ces présentes pages est du domaine public